2016

Nous étions près de 500, le 26 avril 2016, à assister à la 10e édition du Gala de reconnaissance en environnement et développement durable de Montréal, devenu au fil des années, un rendez-vous incontournable de la collectivité montréalaise. Près de 100 personnes ont également suivi par webdiffusion l’événement, et nous sommes à plus de 1 000 visionnements supplémentaires post événement. Un succès reconduit chaque année et un moment vraiment privilégié pour mettre en valeur les actions posées par les partenaires du Plan.

En 10 ans, nous pouvons convenir qu’avec plus de 400 projets soumis et près de 90 projets retenus pour 10 ans de Gala nous en avons vu passer des actions en développement durable sur le territoire de l’île de Montréal. Tout cela est encourageant. Le Gala est là pour permettre de s’inspirer mais aussi d'inspirer. Inspirer induit innover ; cela veut dire oser faire autrement, peut-être se tromper et réajuster pour un mieux vivre collectif et l’adoption de meilleures pratiques. Nous voici dans une ère de changement dans notre façon de vivre et de faire en intégrant les valeurs d’équité sociale et territoriale, de patrimoine et de culture. 

Pour consulter le communiqué de presse des projets déposés, le communiqué de presse de dévoilement des nommés ainsi que le communiqué de presse de l'événement

Le comité de sélection du Gala 2016 était composé de : 

  • Sandrine Archambault Directrice générale à la Jeune Chambre de commerce de Montréal
  • Nicolas Milot Professeur associé / Chargé de cours à l'Institut des sciences de l’environnement et Coordonnateur à la Table de concertation régionale Haut-Saint-Laurent Grand Montréal
  • Nancy Neamtam Conseillère stratégique au Chantier de l'économie sociale
  • Hélène Proteau Directrice régionale à la Direction régionale de l'analyse et de l'expertise de Montréal, de Laval, de Lanaudière et des Laurentides, Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Jérôme Ribesse Directeur général à Synergie Santé Environnement
  • Owen Rose Architecte principal à ROSE architecture

Projets Nommés

Catégorie : Entreprises et institutions

  • Via le site Outremont, l'UdeM a mis en place, en étroite collaboration avec des organismes du quartier, des projets de permaculture. Un espace de 2000m2 accueille ainsi, pour le plus grand bonheur des Montréalais, jardins maraîchers, pépinières, abeilles, papillons monarques. L'UdeM a impliqué les communautés limitrophes dès le début du chantier. 

  • Depuis 2011, en remplacement de l'obligation de fournir une voiture pour leurs déplacements professionnels, les employés de l'OMHM peuvent choisir l'option transport durable. Ainsi, plutôt qu'une allocation automobile, ceux-ci ont accès de façon illimitée aux transports collectifs de la STM, aux voitures en autopartage de Communauto et aux vélos Bixi. 

  • Leur mission est d'offrir un service de collecte de matières organiques aux habitants et institutions, commerces et industries de la Ville de Montréal, et ce, afin de réduire l'impact environnemental de leurs clients. Compost Montréal fournit notamment divers outils leur permettant de composter et de prendre connaissance des bénéfices de la valorisation de la matière organique sous forme de compost. 

Catégorie : Corps publics

  • Afin de remédier aux problèmes de sécurité dans ce tronçon, la Ville de Montréal a procédé au réaménagement complet de ce tronçon de rue et de ses abords, à savoir un repartage de la rue par la conversion d’une des deux voies de circulation en piste cyclable bidirectionnelle, l’aménagement de liens cyclables manquants, des mesures d’embellissement du secteur avec le verdissement des nouveaux mails et des élargissements de trottoir ainsi que l’installation de lampadaires esthétiques.

  • Cultiver l'espoir - Ville de Montréal (SGPVMR) - Div. gestion et opération des grands parcs / en collaboration avec le Regroupement des Magasins-Partage et avec D-Trois-Pierres

    Initié par le Regroupement des Magasins-Partage et D-Trois-Pierres, responsable du volet agricole, Cultiver l'Espoir vise à cultiver en régie biologique des terres du parc agricole du Bois-de-la-Roche afin de participer à la sécurité alimentaire des Montréalais appauvris. Via une entente de partenariat, la Ville de Montréal met à disposition de ces organismes 24 hectares de terres agricoles inutilisés jusqu'alors. Une partie des légumes est distribuée gratuitement via des banques alimentaires reconnues. 

  • Stade de soccer de Montréal - Ville de Montréal - service de la gestion et de la planification immobilière

    La particularité de ce complexe sportif municipal tient au concept audacieux issu d'un concours d'architecture, d'une toiture en bois portant sur une structure d'acier légère et de façades transparentes favorisant l'entrée de lumière naturelle et le regard sur l'extérieur. L'édifice vise l'accréditation LEED-NC Or, conformément à la Politique de développement durable de la Ville de Montréal. Le projet prévoit une consommation énergétique inférieure à 56% par rapport à un bâtiment modèle, est doté de dix puits de géothermie.

Catégorie : Organismes à but non lucratif (associations et regroupements)

  • LES JARDINS SKAWANOTI - Éco de la Pointe-aux- Prairies

    Le projet a pris naissance grâce à l’implication des membres de la Table de développement social de Rivière-des-Prairies afin de répondre aux besoins des résidents en matière de souveraineté alimentaire. Par la création de jardins collectifs, de mini-marchés publics et la mise en place de programmes éducatifs, le projet favorise entre autres la solidarité, les échanges, et ce, tout en développant une chaîne d’approvisionnement courte et de proximité dans le secteur de l'agriculture biologique urbaine.

  • Scène écoresponsable (SER) - Réseau des femmes en environnement

    Cette accréditation s’adresse aux artisans de la scène qui désirent entreprendre une démarche écoresponsable à travers l’optique du développement durable (DD) dans le cadre de leurs activités. La démarche est conviviale, adaptée au monde effervescent qu’est le milieu culturel. Elle permet de structurer la démarche d’intégration du DD et suscite des réflexions cruciales ouvrant ainsi la porte à de nouvelles perspectives et modes de gestion tout en favorisant un sentiment d’appartenance aux équipes en place. 

  • Dans l'arrondissement de Saint-Laurent, un plan de gestion des déplacements (PGD) est exigé, depuis janvier 2016, pour les demandes de permis de construction ou de certificat d'autorisation concernant les projets générant plus de 100 cases de stationnement. Cette réglementation avant-gardiste est le fruit de trois éléments: l'étroite collaboration avec la Direction de l'aménagement urbain et services aux entreprises (DAUSE) de Saint-Laurent, de leurs recherches sur les meilleures pratiques et de leur expertise dans les PGD. 

Lauréats

Catégorie : Entreprises et institutions

Naissance d'un nouveau campus: le chantier qui attire les Montréalais - Université de Montréal

Via le site Outremont, l'UdeM a mis en place, en étroite collaboration avec des organismes du quartier, des projets de permaculture. Un espace de 2000m2 accueille ainsi, pour le plus grand bonheur des Montréalais, jardins maraîchers, pépinières, abeilles, papillons monarques. L'UdeM a impliqué les communautés limitrophes dès le début du chantier. 

Catégorie : Corps publics

Cultiver l'espoir - Ville de Montréal (SGPVMR) - Div. gestion et opération des grands parcs / en collaboration avec le Regroupement des Magasins-Partage et avec D-Trois-Pierres

Initié par le Regroupement des Magasins-Partage et D-Trois-Pierres, responsable du volet agricole, Cultiver l'Espoir vise à cultiver en régie biologique des terres du parc agricole du Bois-de-la-Roche afin de participer à la sécurité alimentaire des Montréalais appauvris. Via une entente de partenariat, la Ville de Montréal met à disposition de ces organismes 24 hectares de terres agricoles inutilisés jusqu'alors. Une partie des légumes est distribuée gratuitement via des banques alimentaires reconnues. 

Catégorie : Organismes à but non lucratif (associations et regroupements)

Scène écoresponsable (SER) - Réseau des femmes en environnement

Cette accréditation s’adresse aux artisans de la scène qui désirent entreprendre une démarche écoresponsable à travers l’optique du développement durable (DD) dans le cadre de leurs activités. La démarche est conviviale, adaptée au monde effervescent qu’est le milieu culturel. Elle permet de structurer la démarche d’intégration du DD et suscite des réflexions cruciales ouvrant ainsi la porte à de nouvelles perspectives et modes de gestion tout en favorisant un sentiment d’appartenance aux équipes en place. 

Le CRE-Montréal, fier partenaire de la Ville de Montréal, souligne la précieuse contribution financière, pour la tenue de cette dixième édition du Gala, de l’Administration portuaire de Montréal, d’Aéroports de Montréal, de l’Agence métropolitaine de transport, de Bell Canada, de Communauto, de Fondaction CSN, de Gaz Métro, d’Hydro-Québec, de RECYC-QUÉBEC, et de Stationnement de Montréal.